chronique

Stephen King, Les yeux du dragon

Stephen-King-Dragon-400x606Auteur : Stephen King
Editions : Flammarion
Date de sortie : 1984
Nombre de page : 466

Synopsis : « Il était une fois un roi qui vivait dans le royaume de Delain
avec ses deux enfants

Dans ce royaume, tout le monde parlait de Peter,
le futur roi, le fils ainé de Roland.

Mais un homme se demandait comment s’assurer que Thomas, le cadet, soit couronné à la place de son frère.
Cet homme, c’était Flagg, le magicien du roi… »

Biographie de l’auteur :
Né en 1947 à Portland (Maine), Stephen King a connu son premier succès en 1974 avec Carrie. En une trentaine d’années, il a publié plus de cinquante romans et autant de nouvelles, certains sous le pseudonyme de Richard Bachman. Il a reçu de nombreuses distinctions littéraires, dont le prestigieux Grand Master Award des Mystery Writers of America pour l’ensemble de sa carrière en 2007. Son œuvre a été largement adaptée au cinéma.

Mon avis :
Je fus indubitablement étonnée par cette lecture. Tout d’abord découvrir que Stephen King écrivait des contes fut une véritable révélation pour moi et j’avais hâte de le découvrir. Il est vrai qu’en lisant le synopsis, je m’étais imaginée une tout autre histoire, en faisant du magicien le héros qui voulait sauver le royaume. Or c’est tout le contraire, il n’y a aucun héroïsme dans ce magicien et le royaume n’était pas en péril avant son œuvre.

Je vous explique : j’ai d’abord pensé que ce roman était un conte pour enfant et que ce serai une lecture facile, au-delà de l’aspect facile à lire, je qualifierai plus cette histoire de conte pour adolescents. En effet il y a quelques passages qui ne sont pas très conseillés pour des enfants.

J’ai donc commencé cette histoire par un « Il était une fois », comme dans tout conte, et j’ai eu un peu de mal à m’y faire. Le temps que les personnages prennent place et que l’on sache où l’on va, j’ai trouvé ça assez long. J’ai donc voulu me débarrasser assez vite de la présentation, j’ai même failli y renoncer au bout d’un certain temps. Mais je n’aime pas ne pas finir ce que j’ai commencé, j’ai donc continué et j’ai bien fait.

Une fois que tout fut en place on avait un véritable conte avec en prime une touche à la Stephen King que j’apprécie particulièrement. Le fameux magicien par sa laideur et surtout sa noirceur, donne le suspense tant attendu. Thomas le jeune prince qui n’est pas censé accéder au trône, me rappelle par certains de ses traits, notamment sa déprime, son penchant pour l’alcool et sa naïveté, quelques personnages principaux des romans de Stephen King, notamment Shining.

J’ai apprécié quand le conteur interpelle directement le lecteur, qu’il lui pose des questions, l’invite à réfléchir. Cette interaction nous oblige à rester dans l’histoire. En sommes cela reste une bonne lecture certes avec un commencement assez long et une fin sans surprise, mais toujours bien écrit.

Ne pas s’arrêter au début.

Avez-vous lu Les yeux du dragon ?
Qu’est-ce qui vous a plu dans ce conte ?
Le recommanderiez-vous ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Stephen King, Les yeux du dragon »

  1. J’ignorais également que Stephen King s’était essayé aux contes, mais bon… Personne n’est parfait n’est-ce pas ? 😉
    De Stephen King, je préfère tout de même la Ligne Verte ou The Shining, des romans devenus cultes et dont l’on ne peut se lasser !
    Belle semaine ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Je garde un excellent souvenir de cette lecture, mon préféré après Carrie quand je ne connaissais pas encore totalement cet auteur (^-^) Il faudra que je le relise car je ne m’en souviens plus.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s