chronique

Katarina Bivald, La bibliothèque des coeurs cabossés

51eGlzVYB+L._SX195_Auteur : Katarina Bivald
Editions : J’ai Lu
Date de sortie : 2015
Nombre de page : 508

Synopsis : « Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passer des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée. Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque… grâce aux livres bien sûr. »

Biographie de l’auteur :
Katarina Bivald a grandi en travaillant à mi-temps dans une librairie. Aujourd’hui, elle vit près de Stockholm, en Suède, avec sa sœur et autant d’étagères à livres que possible. La bibliothèque des cœurs cabossés est son premier roman.

Mon avis :
Il est clair que si tous ses romans sont du même ordre, Katarina Bivald deviendra vite une de mes auteures préférées. J’ai entendu beaucoup de critiques positives sur La bibliothèque des cœurs cabossés, dans de nombreux articles je pouvais lire que c’était un roman « feel good » et j’avoue que je ne comprenais pas trop ce que cela signifié. Mais maintenant je sais, oui c’est clairement un roman « feel good » ! C’est tout simplement un hymne à la joie, à l’amour, à la vie.

Au début j’étais assez dubitative à l’idée qu’une seule personne puisse faire renaitre tout une ville, et étant donné qu’on commençait par un enterrement cela m’a plutôt déprimé. Sara avait tendance à se laisser faire, on lui disait où elle devait dormir, ce qu’elle ne devait pas payer etc… Je me suis dit elle n’a pas le caractère qu’il faut pour ce roman. Mais j’étais contente de m’être trompée ! Très vite elle reprend du poil de la bête et choisie de profiter de ses vacances même en de telles circonstances.

Nous avons de nombreux personnages dans cette histoire, même si la ville est petite, je trouve qu’il y a tout ce qu’il faut en nombre d’habitant. Au fil des pages on a l’impression d’appartenir à cette ville autant que Sara. Leur accueil en hommage à Amy est remarquable et on ne peut que se sentir chez soi.

Il y a même trop de personnage pour tous les citer mais je vais parler de mes préférés. Tout d’abord il y a bien sûr Sara, cette jeune femme qui se cache derrière ses livres, qui ne se croit jamais à sa place, mais qui est bien qu’en compagnie de personnages fictifs (je me reconnais en elle). Mais Sara ne restera pas Sara, elle deviendra un peu Amy, les gens de cette ville la verront en elle et ne pourront s’empêcher de vouloir la garder.

Ensuite il y a Caroline, la pieuse Caroline dont le changement la terrifie. Ce sera la seule à ne pas accepter Sara, bien qu’elle ne s’opposera pas à sa venue, elle n’est pas joyeuse à l’idée que cette femme reste dans sa ville. Mais Sara lui fera voir la vie différemment et dans un sens elle lui permettra de devenir une nouvelle Caroline.

Il y a aussi Tom, le neveu d’Amy, celui qui pense toujours aux autres avant lui-même. Et qui est vite intrigué par cette jeune femme qui passe sa journée à lire, au lieu de rencontrer du monde. Tom deviendra rapidement quelqu’un d’important pour Sara même s’il lui faudra du temps pour se l’avouer.

Et enfin Amy, bien qu’elle ne soit plus dès le début du roman. Amy est toujours présente, que ce soit dans le cœur des habitants de Broken Wheel, dans les pensées de Sara, ou encore dans les lettres placées à chaque début de chapitre par l’auteur. Sara a fait renaitre cette ville mais cela n’a été possible que grâce à Amy.

Donc si vous voulez passer un bon moment dans une petite ville perdue au fin fond de l’Iowa, avec des habitants tous autant perdus les uns que les autres, mais qui renaitrons grâce aux livres notamment, vous êtes sur le bon article.

Un vrai roman « feel good » !

Avez-vous lu La bibliothèque des cœurs cabossés ?
Qu’est-ce qui vous a plu dans ce roman ?
Le recommanderiez-vous ?

Publicités

4 réflexions au sujet de « Katarina Bivald, La bibliothèque des coeurs cabossés »

  1. J’ai moi aussi adoré ce roman!! Même si, c’est vrai que les personnages sont stéréotypés voir caricaturaux, ils n’en sont pas moins attachants! J’ai adoré rencontrer chacun d’entre eux! Bien sûr j’ai trouvé super l’idée de l’ouverture de cette librairie dans laquelle j’aurais adoré me rendre!
    Bref une jolie histoire! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis pour ma part un peu plus ambivalente sur ce livre. J’ai beaucoup aimé certains aspects, surtout ceux qui avaient un rapport aux livres, j’en ai moins aimé d’autres… Même si parfois, j’aurais quand même bien aimé être à la place de Sara ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s