chronique

Gayle Forman, J’étais là

Auteur: Gayle Forman
Éditions: Hachette
Date de sortie: 2015
Nombre de page: 364

Synopsis: « Quand j’ai appris la mort de Meg, j’ai cru qu’elle me faisait une blague. Une de celles dont elle avait le secret. Elle avait tout prévu: la méthode, le lieu, ce qu’il faudrait faire de ses biens. Et même ce fichu mail, envoyé en différé, annonçant qu’elle en finissait avec la vie. Ensuite, il a fallu affronter la pitié des habitants de Plouc-la-ville. Faire face aux questions que je lisais sur tous les visages. Oui, Meg était ma meilleure amie. Non, je n’étais pas au courant. Pourquoi ne m’avait-elle rien dit? Elle avait eu besoin de moi, et je n’avais pas été à la hauteur. Pourtant j’étais là.  »

Biographie de l’auteur:
Avant de se consacrer à l’écriture romanesque, Gayle Forman a été journaliste pour Seventeen, Glamour, Cosmopolitain, Marie Claire, Elle et le New York Times. Son premier roman Si je reste a connu un succès extraordinaire, avec une sortie mondiale dans plus de vingt pays et une adaptation au cinéma. Gayle Forman vit à Brooklyn avec son mari et leurs deux filles.

Mon avis:
Je ne sais pas vous mais pour ma part le résumé m’a totalement transporté et j’avais hâte de découvrir cette histoire. Mais je reconnais que cela m’intriguait beaucoup. Le suicide est en quelque sorte un sujet tabou, mais un tabou que Gayle Forman a su transformer en une très belle histoire d’amitié. Et si l’on peut se sentir géné au début, voir déconcerté, ce sentiment s’efface très vite au profit du suspense croissant qui tourne autour de cet acte.

L’histoire tourne bien évidement autour de Meg, mais ce n’est pas le personnage principal. Cody est celle qui va faire vivre l’histoire. Cody est la délaissé, c’est celle qui n’a pas pu accéder à l’école de ses rêves et qui a du rester dans sa ville pour travailler, tandis que sa meilleure amie a pu commencer à vivre sa vie. Mais un fois de plus Cody est abandonné, Meg a décidé d’en finir avec la vie, mais ce que Cody ne comprend pas c’est pourquoi? Pourquoi Meg ne s’est pas confiée à elle, pourquoi ne lui a-t-elle pas laissé un mot plus personnel qu’un message différé?

Cody ne compte pas en rester là, elle tentera de découvrir la vérité coûte que coûte, même si pour cela elle devra supporter Ben. Bien qu’elle tentera de s’en détacher, entre Cody et Ben un lien indéniable se crééra, un lien du nom de Meg.

Si vous ne connaissez pas encore cette histoire, je vous conseille de la déouvrir au plus vite! Encore une fois Gayle Forman s’est y mettre les mots pour parler d’un sujet sensible et encore une fois c’est une très belle histoire.

Bouleversant!

Avez-vous lu J’étais là?
Qu’est-ce qui vous a plu dans ce roman?
Le recommanderiez-vous?

Publicités

4 réflexions au sujet de « Gayle Forman, J’étais là »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s