chronique

Yasmina Khadra, L’attentat

L-attentatAuteur : Yasmina Khadra
Éditions :
Pocket
Date de parution :
2005
Nombre de pages :
245

Synopsis : « Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l’hôpital, le docteur Amine, chirurgien israélien d’origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l’attentat. Dans la nuit qui suit le carnage, on le rappelle d’urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds : il s’agit de sa propre femme.
Comment admettre l’impossible, comprendre l’inimaginable, découvrir qu’on a partagé, des années durant, la vie et l’intimité d’une personne dont on ignorait l’essentiel ? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat désespéré du peuple palestinien… »

Biographie de l’auteur :
Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né en 1955 dans le Sahara algérien. Il est aujourd’hui connu et salué dans le monde entier où ses romans sont traduits dans 32 pays. Les Hirondelles de Kaboul et L’attentat sont les deux premiers volumes d’une trilogie consacrée au dialogue de sourds qui oppose l’Orient et l’Occident et qui s’achève avec la parution des Sirènes de Bagdad. Le prix Nobel J.M. Coetzee vit en cet écrivain prolifique un romancier de premier ordre.

Mon avis :
Je suis totalement émue ! J’ai du mal à écrire les mots qui pourrait vous faire comprendre ce qu’on ressent lorsqu’on lit ce magnifique roman. Je viens de le terminer et je suis tout simplement abasourdie par cette histoire. Que d’émotions, que de tristesses, et pourtant que de vérités.

L’attentat est sorti en 2005, mais c’est comme s’il était sorti hier. Yasmina Khadra a su nous raconter cette histoire sans jamais prendre position mais en nous touchant indéniablement.
Nous suivons Amine, un chirurgien reconnu dans son pays, qui mène une vie digne d’un prince mais qui un jour sera confronté de façon brutale à la réalité. Sa femme, l’amour de sa vie qui était sa seule famille, s’est fait exploser dans un restaurant à Tel-Aviv. Son monde s’écroule alors, il ne comprend pas, il n’a même pas le temps d’assimiler la nouvelle qu’on l’accuse lui aussi d’être un traite. Sa vie n’est plus la sienne, il n’est plus maitre de son destin, on le catégorise dans une case et on le laisse périr. Mais Amine veut comprendre, il veut trouver le signe que sa femme a forcément du lui laisser, il veut savoir le moment exact où il l’a perdue.

C’est un roman en quête de sens et de réponses, c’est un roman bouleversant et qui m’a en quelque sorte traumatisé à jamais, mais dans le bon sens. Lorsqu’on lit ce livre on se pose aussi beaucoup de questions, après libre à chacun des lecteurs de faire sa propre interprétation. Mais dans tous les cas on n’en ressort pas indemne.

J’ai compris beaucoup de choses et j’ai envie d’en savoir plus en poursuivant d’autres lectures sur ce thème. J’espère que vous lirez ce livre et que vous vous poserez des questions. Cette œuvre se doit d’être reconnue.

Traumatisant.

Avez-vous lu L’attentat ?
Qu’est-ce qui vous a plu dans ce roman ?
Le recommanderiez-vous ?

Publicités

11 réflexions au sujet de « Yasmina Khadra, L’attentat »

  1. Je comprends le message que tu essaies de faire passer… mais le contexte en 2005 était probablement plus propice à la compréhension que le contexte actuel… Néanmoins, ton avis touche et donne envie de lire…

    J'aime

  2. Bonjour, ton avis sur ce livre me donne vraiment envie de le lire, je vais me le procurer rapidement c’est sur, il a l’air bouleversant, et la situation dramatique palestinienne me touche beaucoup!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s