chronique

Anne Idoux-Thivet, L’atelier des souvenirs

01Auteur : Anne Idoux-Thivet
Éditions :
Librinova
Date de parution :
2016
Nombre de pages :
273

Synopsis : « Alice végète depuis trois ans dans le déprimant état de chômeuse surdiplômée, quand elle a l’idée d’animer des ateliers d’écriture dans des maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Elisabeth, Georges, Lucien… : les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres. Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé tout en complotant pour influer sur l’avenir d’Alice. »

Biographie de l’auteur :
Agrégée d’histoire, spécialisée en histoire médiévale, Anna Idoux-Thivet s’offre une pause dans son métier d’enseignante pour se consacrer à ses trois enfants et à l’écriture. Elle est l’auteure de plusieurs articles à caractère scientifique parus dans les revues d’histoire locale et d’un témoignage intitulé Ecouter l’autisme. Après le succès de son roman 27, rue de la Bienfaisance primé par le jury du concours Charleston-Librinova en 2016, elle publie son second roman L’atelier des souvenirs.

Mon avis :
Tout ce qui est en rapport avec l’écriture me tente beaucoup, j’aime découvrir les mystère cachés derrière une écriture. Alors quand on m’a proposé ce livre j’ai tout de suite été tentée par l’aspect « atelier d’écriture ». De plus le fait que ce soit des personnes âgées qui recherchent dans leurs souvenirs j’ai trouvé ça encore plus intéressant pour moi qui adore l’histoire.

Ce livre est très optimiste, bien que le résumé laisse à présager un personnage principal qui soit au bord de la dépression, il n’en est rien. Alice, au contraire, décide de prendre sa vie en main et de pour une fois OSER. Retenez bien ce mot car il est très important dans ce roman, mais je ne vous en dit pas plus 😉

Ce qui est aussi très présent dans cette histoire c’est l’amour, l’amour sous toutes ses formes, mais surtout l’amour avec un grand A ! Ces personnes âgées qui se remémorent leurs souvenirs ont tous un constat évident : ils ont aimé et ils ont été aimés. Alors quand leur professeure préférée déprime un petit peu, ils tentent de retrouver son amour perdu pour lui redonner le sourire. Et à ce moment-là on part dans une grande péripétie pour retrouver l’homme en question, je dois le reconnaitre ça m’a beaucoup fait rire.

Donc voilà ce que je dirais de ce roman, si vous voulez passer un bon moment, avec une bonne lecture « feel-good » et sans prise de tête, ce livre est fait pour vous ! Mais je tiens à vous prévenir attendez-vous à rester sur votre faim.

Tout mignon.

Avez-vous lu L’atelier des souvenirs ?
Qu’est-ce qui vous a plu dans ce roman ?
Le recommanderiez-vous ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Anne Idoux-Thivet, L’atelier des souvenirs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s