chronique

J. K. Rowling, Harry Potter et la coupe de feu

9788867155989_harry_potter_e_il_calice_di_fuocoAuteur : J.K. Rowling
Éditions : Salani Editore
Date de parution : 2000
Nombre de pages : 655

Synopsis : « Après un horrible été chez les Dursley, Harry Potter entre en quatrième année au collège de Poudlard. À quatorze ans, il voudrait simplement être un jeune sorcier comme les autres, retrouver ses amis Ron et Hermione, assister avec eux à la Coupe du Monde de Quidditch, apprendre de nouveaux sortilèges et essayer des potions inconnues. Une grande nouvelle l’attend à son arrivée : la tenue à Poudlard d’un tournoi de magie entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les spectaculaires délégations étrangères font leur entrée… Harry se réjouit. Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu’il ait jamais eu à affronter.»

Biographie de l’auteur:
J. K. Rowling est l’auteure de la saga Harry Potter: sept livres publiés entre 1997 et 2008, traduits en 73 langues, qui se sont vendus à plus de 450 millions d’exemplaires dans le monde entier et qui ont tous été adaptés en film.
Elle a aussi été décorée de l’Ordre de l’empire britannique pour sa précieuse contribution à la littérature pour enfant, J. K. Rowling a reçu de nombreux autres prix et honneurs, comme la Légion d’honneur française. Elle soutient de nombreux projets de charité et est la fondatrice de Lumos, une association créée dans le but d’améliorer la vie des enfants défavorisés. En 2012 est sorti son premier roman pour adulte: Une place à prendre.

Mon avis :
Pour rendre mon avis le plus objectif possible je vais mettre de côté le fait que j’ai mis beaucoup trop de temps à le lire et du coup je me suis retrouvée à lire la moitié du livre en 3 jours max, ce qui n’a pas facilité ma lecture. J’ai donc eu du mal à rentrer dans l’histoire, mais (oui heureusement il y a un « mais ») j’ai quand même était transportée, car oui quand j’arrivais à trouver du temps pour lire Harry Potter je ne pensais qu’Harry Potter.

L’histoire est beaucoup moins enfantine, Harry devient un jeune homme qu’on pourrait presque qualifier de « normale », tout ce qu’il souhaite c’est jouer au Quidditch et être remarqué de Cho. Ce tome 4 se différencie des autres car pour une fois entre le moment où Harry est chez son oncle et le moment où il retourne à Poudlard il y a la Coupe du monde de Quidditch. Ainsi pendant plus de 100 pages nous entendons parler d’autres choses que de Poudlard ou de l’oncle Dursley.

J’ai vraiment apprécié ce tome, plus on avance dans l’histoire d’Harry Potter plus le côté sombre s’amplifie. Le fait que le premier chapitre ne commence pas sur la vie d’Harry à Privet Drive est revigorant. On est enfin dans une histoire plus étudiée, plus intrigante qu’avant. Même en ayant vu les films en lisant ce tome 4 je ne savais pas à quoi m’attendre et c’est vraiment dans ce tome que le terrifiant Voldemort prend son sens. La relation, plutôt la malédiction qui unit Harry à Voldemort est plus concevable qu’avant où Voldemort était nommé, voir non nommé, mais cela s’arrêtait là. Dans ce tome il est présent et même bien présent car on aura enfin une description de lui. C’est donc pour ce lien qui les unit que je vous conseille ce quatrième tome. Plus que 3/7 à lire 😉

Convaincant.

Avez-vous lu Harry Potter et la Coupe de Feu ?
Qu’est-ce qui vous a plu dans ce roman ?
Le recommanderiez-vous ?

Publicités

4 réflexions au sujet de « J. K. Rowling, Harry Potter et la coupe de feu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s