chronique

Clémentine Beauvais, Les Petites reines

les petites reinesAutrice : Clémentine Beauvais
Éditions :
Sarbacane
Date de parution :
2015
Nombre de pages :
270

Biographie de l’autrice :

Clémentine Beauvais vit en Angleterre depuis presque dix ans ; après des études à Cambridge, elle enseigne à l’université de York.
Elle a déjà publié plus de quinze livres, parmi lesquels Les Petites Reines : plus de 30 000 exemplaires vendus, traduit en Allemagne et en Grande-Bretagne, élu Meilleur Livre Jeunesse 2015 par le magazine LiRE, lauréat du Prix Sorcières, lauréat du Prix Libr’A Nous, lauréat du Prix Millepages, lauréat du Prix NRP, et en sélection pour une quinzaine d’autres prix !
En août 2016 paraît son dernier roman en date, Songe à la douceur, qui connait un véritable succès et devient l’un des best-sellers de la fin d’année, avec plus de 25 000 exemplaires écoulés en seulement 4 mois.

 

Résumé

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!!

Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Livre disponible sur: https://www.bookwitty.com/product/les-petites-reines/97828486576840000000?tap_a=22016-47646a&tap_s=243506-80cdd9

Mon avis

On m’avait dit que Les Petites Reines était un pur chef d’œuvre. Ayant eu un véritable coup de cœur pour Songe à la douceur, je n’ai pas hésité pour lire un autre livre de l’autrice et je suis une nouvelle fois sous le charme.

Dans un autre style un peu moins élaboré mais tout aussi provocant, Clémentine Beauvais nous transporte dans les affres de l’adolescence. Nous suivons trois personnages hors normes et rocambolesques, que sont Mireille, Hakima et Astrid. Toutes les trois ont été nommées Boudin de leur Collège. Face à cette méchanceté gratuite elles vont s’unir pour affronter au mieux cette « victoire ». Chacune à leur manière ont une histoire à défendre et seront prête à tout pour arriver à leur fin.

Ces trois jeunes filles ne vont pas se laisser abattre par l’adversité. Avec pour meneuse, Mireille, elles vont faire ce qu’elles veulent et jouer de cette récompense. On a des touches de féminisme, de dénonciation de harcèlement scolaire, d’espoir, bref tout ce qu’il faut pour nous motiver et passer une excellente lecture.

Ce roman plein d’humour, qui se moque de l’actualité et de l’adolescence et aussi très touchant. Malgré le ton détaché des personnages, un message sérieux est passé par l’autrice. Cette lecture est tellement appréciable, c’est une gourmandise que je souhaite partager avec tout le monde.

Une petite gourmandise

Typewriter-icon
Mot Envolé
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s