chronique

Stephen King, Écriture : Mémoires d’un métier

écritureAuteur : Stephen King
Éditions :
Le livre de poche
Date de parution :
2000
Nombre de pages :
349

Biographie de l’auteur :

Né en 1947 à Portland (Maine), Stephen King a connu son premier succès en 1974 avec Carrie. En une trentaine d’années, il a publié plus de cinquante romans et autant de nouvelles, certains sous le pseudonyme de Richard Bachman. Il a reçu de nombreuses distinctions littéraires, dont le prestigieux Grand Master Award des Mystery Writers of America pour l’ensemble de sa carrière en 2007. Son œuvre a été largement adaptée au cinéma.

Résumé

Quand Stephen King se décide à écrire sur son métier et sur sa vie, un brutal accident de la route met en péril l’un et l’autre. Durant sa convalescence, le romancier découvre les liens toujours plus forts entre l’écriture et la vie. Résultat : ce livre hors norme et génial, tout à la fois essai sur la création littéraire et récit autobiographique. Mais plus encore révélation de cette alchimie qu’est l’inspiration.
Une fois encore Stephen King montre qu’il est bien plus qu’un maître du thriller : un immense écrivain.

« La vie n’est pas faite pour soutenir l’art. C’est tout le contraire ». Stephen King.

Livre disponible sur: https://www.bookwitty.com/product/ecriture/97822531514560000000?tap_a=22016-47646a&tap_s=243506-80cdd9

Mon avis

Cette chronique ne sera pas très longue, car il n’y a rien à chroniquer puisque ce n’est pas une histoire dont nous fait part Stephen King mais bien un bout de lui-même. Je ne suis donc pas en mesure de juger les propos de l’auteur mais je peux tout de même vous faire part de mon ressenti après cette lecture.

Tout d’abord je tiens à souligner la bienveillance de l’auteur envers ses lecteurs. En effet, dans cet « essai » l’auteur s’adresse à nous comme à un vieil ami, d’une façon toujours très humoristique, il n’hésite pas à se livrer et nous donner d’excellents conseils sur la manière d’écrire comme si nous étions des collègues.

Avant de vous lancer dans cette œuvre sachez qu’il s’adresse particulièrement à de jeunes écrivains ou même à des écrivains aguerris. Mais si comme moi vous n’écrivez pas, il n’est pas interdit pour vous de la lire, car on apprend pleins de choses sur l’écriture mais surtout sur Stephen King lui-même.

Cette œuvre se divise en trois parties : CV, Boîte à outil et Écriture. Dans « CV », comme son nom l’indique, l’auteur se dévoile et nous parle de sa vie privée, son enfance, sa rencontre avec sa femme, etc. Pour « Boîte à outil » l’auteur nous dévoile ce qui lui semble indispensable d’avoir avant de commencer à écrire. Et enfin dans « Écriture », vous deviendrez maître dans la manière d’écrire. Dans un dernier passage l’auteur nous parle d’un accident qu’il a subi en 1999. Il nous évoque comment il a frôlé la mort et comment il a finalement réussi à s’en sortir.

Pour terminer je citerai simplement l’auteur qui sait toujours trouver les mots : « Écrire est magique, écrire est l’eau de la vie au même titre que n’importe quel art ».

Typewriter-icon
Mot Envolé
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s